Trucs & astuces


Les oeufs
- by Emilie on 21-05-2015

Les oeufs

"Parce qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs", et si on parlait des oeufs ?! Peu chers, riches en protéines d’excellente qualité et en minéraux et vitamines diverses, les œufs représentent un aliment de base pour de nombreuses préparations salées ou sucrées. Bref, un indispensable en cuisine. J'ai donc choisi de vous faire un petit point sur les œufs avec les trucs et astuces ainsi que les différentes cuissons des œufs. Car on pense tout savoir des œufs mais rafraichissons nous un peu la mémoire culinaire pour ne plus confondre « œufs mollets » et « œufs pochés », quelle durée pour un oeuf à la coque ?, etc.

Les oeufs à la coque ou « les œufs mouillette »

La cuisson à « la coque » se fait avec des oeufs « extra-frais » soit 9 jours après la ponte.

Faire bouillir de l'eau avec une pincée de sel et d'un filet de vinaigre (qui servira à coaguler le blanc en cas de fissure de la coquille).
Dès l'ébullition, plonge délicatement les oeufs à l'aide d'une cuillère à soupe.
Fais-les cuire 4 min dès la mise dans l’eau (ne surtout pas attendre la reprise de l'ébullition pour commencer le compte à rebours).
Une fois ce temps écoulé, sortir les œufs, les passer immédiatement sous l’eau froide pour arrêter la cuisson et dégustez-les sans attendre avec des mouillettes de pain frais.

Les oeufs durs

Dans une casserole, porter de l’eau à ébullition.
Dès que l’eau bout, déposer délicatement l’œuf avec sa coquille dans l’eau à l’aide d’une cuillère à soupe.
Faire cuire 10 min à compter de l’entrée dans l’eau pour un œuf dur.
Une fois le temps écoulé, passer immédiatement les œufs sous l’eau froide pour arrêter la cuisson
et facilité l'écalage.

Les oeufs au plat ou "à la poêle"

Beurre la poêle.
Sale et poivre. Il est très important d'assaisonner à ce stade, ça donnera un bon goût
Casse l’oeuf dans un bol ou sur le rebord de la poêle directement, tout dépend de ton agilité ;-) ,mais dans tous les cas l’idée est de pas briser le jaune.
Sale le blanc (pour une meilleure coagulation) et baisse le feu sur doux.
Laisse cuire et retire du feu lorsque les bords du blanc commencent à dorer.
Couvrir pour avoir un effet "miroir" sur le jaune
Faire glisser délicatement dans une assiette sans casser le jaune, saler, poivrer, parsemer d’herbes ciselées selon votre goût et déguster immédiatement.

Les oeufs cocotte

Préchauffer le four à 180°
Graisser légèrement des ramequins
Déposer une bonne cuillère à soupe de crème fraîche épaisse dans chaque ramequin.
Casser un œuf entier dans chaque ramequin (ne surtout pas le battre).
Saler, poivrer et ajouter des ingrédients (herbes ciselées, fromage râpé, petits lardons cuits, petits morceaux de jambon, petits morceaux de saumon fumé…) sur l’œuf si tu veux.
Déposer les ramequins dans un plat à gratin et remplir le plat d’eau chaude jusqu’à mi-hauteur des ramequins.
Enfourner le plat à gratin à mi-hauteur et laisser cuire jusqu’à ce que le blanc soit bien pris et le jaune encore liquide.

Les oeufs pochés

Dans une casserole, porter de l’eau à ébullition.
Dès que l’eau bout, baisser le feu pour que l’eau soit juste frémissante (ça fait vraiment partie du secret).
Ajouter un trait de vinaigre (pas de vinaigre de vin pour éviter de colorer l’œuf) qui permettra au blanc de mieux coaguler.
Tourner une cuillère en bois plusieurs fois dans l’eau pour lui donner un mouvement circulaire.
Casser l’œuf dans un ramequin et le déposer dans l’eau frémissante en versant délicatement.
Laisser pocher environ 2mn.
Enlever l'oeuf avec une écumoire et plonger l'oeuf dans de l'eau froide s’il n’est pas servi minute pour arrêter la cuisson.
Enlever les surplus de filaments de blanc

Les oeufs mollets

Fais bouillir de l'eau additionnée d'une pincée de sel
Dès l'ébullition, plonge délicatement les oeufs à l'aide d'une cuilllère à soupe.
Faites-les cuire 5 min 30 dès la mise dans l’eau.
Une fois ce temps écoulé, sortir les oeufs et plongez les dans de l'eau très froide, afin d'arrêter la cuisson et facilité l'écalage.

Les oeufs brouillés

Le secret des œufs « brouillés » est de ne pas cesser une seconde de mélanger pour empêcher des morceaux de se former lors de la cuisson dans une casserole (et non une poêle).
Tu peux ajouter herbes ciselées, fromage râpé, petits lardons cuits, petits morceaux de jambon, petits morceaux de saumon fumé… avant la cuisson dans le mélange d’œufs battus ou parsemés après cuisson sur les œufs brouillés.

***

Astuce : Roule les oeufs sur ton plan de travail afin de fendiller la coquille, écale-les et plonge-les dans de l'eau fraiche.



Cuisson du pain MAP au four
- by Emilie on 21-03-2014

Cuisson du pain MAP au four

Je suis l'heureuse propriétaire d'une machine à pain, oui mais voilà ... quand comme moi, on aime pas le pain carré ou rectangulaire (selon le moule de la machine que vous avez) où il y a beaucoup de mie sans croûte ... et qu'on a envie d'un pain qui croustille comme chez le boulanger ... Eh bien on se lance en utilisant la machine pour le pétrissage et la levée, puis en faisant cuire au four. :D Oui mais voilà, on ne sait jamais quel mode de cuisson choisir, quel temps, ... Est-ce qu'à poids et façonnage égal, tous les pains (blanc, bis, complet...) nécessite la même chaleur et le même temps? De quoi bien se prendre la tête ... Bref, d'où l'astuce du jour :
Pour la cuisson d'un pain MAP au four et peut importe le poids souhaité de votre pain :


Préchauffer le four à 230° avec la grille au milieu et le lèchefrite dans le bas du four

Quand le four est à la température voulue :  sortir la pâte de la machine à pain et enfourner, puis jeter 1/2 verre d'eau sur la lèchefrite du bas pour "faire de la vapeur".

Ne plus ouvrir le four et cuire 25 mn à 230°

Laisser refroidir sur une grille.

+++

Et, si tu souhaites mettre des graines sur ton pain, avant de l'enfourner, passe de l'eau à la surface du pain avec un pinceau puis saupoudre les graines dessus. Au besoin, faire quelques entailles dans la pâte.


Les fruits et légumes d'hiver
- by Emilie on 15-01-2014

Les fruits et légumes d'hiver

On nous le répète sans cesse : il faut manger des fruits et légumes de saison. Parce qu'il est pas toujours évident de s'y retrouver, un petit récap des fruits et légumes de la saison.

L’hiver est souvent synonyme de « tout gris », ou « tout blanc » lorsque la neige s’invite. La nature a l’air d’être au repos voire en hibernation comme beaucoup d’animaux. On dit « a l’air », car en fait, elle produit encore pas mal de choses et surtout de bonnes choses qui peuvent finir dans nos assiettes. Alors, comment se faire plaisir avec les fruits et légumes d’hiver ?

Exit les fraises en janvier ! A chaque fruit et chaque légume sa saison. Soyons donc attentif à l'origine géographique, et si possible au mode de culture, des produits proposés sur les étals des marchés et des grands magasins ! Pour aider votre assiette à respecter la planète, il est très important de respecter le cycle naturel et de consommer de préférence des fruits et légumes locaux et de saison (qui valent mieux, dans beaucoup de cas, que des produits bio importés par avion !).


Un fruit local et de saison, cueilli à maturité peu de temps avant que vous ne le consommiez, a des qualités gustatives et nutritionnelles bien plus importantes qu’un fruit qui a mûri au frigo sur un bateau - lequel doit en plus souvent être traités avec des produits facilitant sa conservation voire emballé dans une coque plastique qui le protège durant le transport. Autre difficulté : apprendre à repérer les produits cultivés sous serre qui sont affichés comme venant de France alors qu'ils sont hors saison.

Le problème est que nous ne savons plus, notamment pour les plus urbains d'entre nous, quels sont les fruits et les légumes qui poussent à chaque saison.Alors petit rappel des cycles naturels des fruits et légumes